Un jury composé de personnalités de la pâtisserie et de la région :
Mercotte
Chroniqueuse France Bleu Pays de Savoie, jury du Meilleur Pâtissier (M6), www.mercotte.fr
Patrick Agnellet
Chocolatier-pâtissier à Annecy-le-Vieux et La Clusaz, www.patrickagnellet.com
Claude Seixas
Pages Facebook et Instagram «Expectopatissum» et finaliste du Grand Concours édition 2017, www.facebook.com/Expectopatissum
Catherine Barrier
Restauratrice à l’Auberge des Clarines, au Châtelard, www.hotel-les-clarine.fr
Valérie Derrer
Directrice France Bleu Pays de Savoie, www.francebleu.fr/pays-de-savoie
Accueil » Toutes les recettes » Cake des montagnes aux pommes et soupçon d’érable
Cake des montagnes aux pommes et soupçon d’érable
Par Virginie, 45
temps préparation
30 min.
Temps cuisson
40 min.
ingredients
50 gr sucre d'érable
50 gr sucre de canne
150 gr beurre mou
2 oeufs
150 gr farine
7 gr de levure chimique
100 gr sirop d'érable
2 pommes gala
20 gr d'amandes effilées

Préchauffer le four à 180°C

Dans un récipient mélanger le sucre d’érable, le sucre roux et le beurre mou. Une fois l’ensemble homogène ajouter les oeufs un à un et remuer pour les incorporer. Ajouter ensuite le mélange farine / levure en trois fois à l’appareil jusqu’à  obtenir une pâte lisse.

Couper une pomme et demi en brunoise. Dans une casserole verser 80 gr de sirop d’érable et laisser « mousser ». Y ajouter ensuite les pommes et laisser réduire. Lorsqu’il n’y a plus d’eau et que la brunoise est bien coloré, ajouter les 20 gr de sirop d’érable restant et laisser réduire une nouvelle fois. Ajouter la brunoise de pommes érable à la pâte et remuer.

Beurrer puis fariner le moule à cake afin de faciliter le démoulage. A l’aide d’une mandoline découper des quartiers de la demi pomme restante. Verser la pâte dans le moule et disposer les lamelles de pommes en écailles sur le dessus du cake. Parsemer d’amandes effilées et enfourner pendant 40-45 min à 180°C.

Pour vérifier la cuisson, il suffit de planter la lame d’un couteau, celle-ci doit ressortir comme neuve du cake.
C’est cuit, il n’y a plus qu’à  déguster.